RSLN | Pour une éthique universelle de la donnée personnelle

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 64%

Cela fait des années qu’on vous le dit, enfin surtout moi... sur tous les tons, dans presque toutes les langues, a tous mes clients et à tous mes étudiants !

Alors c’est vrai que je viens de travailler sur une grosse étude concernant les compensations que les citoyens dans 9 pays du monde sont prêts à recevoir contre leurs données et du coup si elle est en train de circuler, cette petite étude, je comprends que cela réveille un peu les foules mais quand même ...

Et puis, forte de ce que j’ai pu voir, lire et qui ancre les valeurs clés de la contrepartie sur le consentement et l’accès au droits (au sens de notre loi informatique et libertés : accès, modifications, suppression au quel il faut ajouter le droit à l’oubli ...)

Il y a une différence fondamentale qu’il va falloir soulever assez rapidement dans ce domaine c’est la différence entre la Protection des données à caractère personnel et la #Privacy.

Force est de constater que quelque fois, là où l’un est très fort, l’autre peut être très faible ...

Encore plein de travail en vue ...

Voir en ligne : RSLN | Pour une éthique universelle de la donnée personnelle

Quote de l’article "Fonder une éthique de la donnée personnelle doit se traduire par une reconnaissance universelle d’une Déclaration des droits de l’homme numérique (en complément de la Convention sur la diversité culturelle) sur le modèle de la Déclaration universelle du génome ratifiée par l’Unesco du 11 novembre 1997"