RSLN | DEBAT - Que faire avec les big data ?

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 48%

Si on ne veut pas que l’auto-alimentation efficiente des algorhytmes détruisent le vivant, il faut juste penser à réinjecter le vivant dans le Numérique. On peut le faire, on sait le faire, encore faut-il vouloir le faire et ne pas se laisser envouter par le chant des sirènes qui nous promettent un monde meilleur en limitant le risque, l’échec, l’erreur, le raté ...
Il faut juste être vigilant pour que demeure l’hypothèse de Copernic ou les rêves devenus réalité de Jules Vernes.
La serendipité numérique doit pouvoir exister ainsi que l’optimisation grâce à la tracabilité des expériences que les mathématiques considéreraient comme des échecs mais qui doivent être, au pire des étalons ecosytémiques temporels, au mieux, les réussites de demain.

Voir en ligne : RSLN | DEBAT - Que faire avec les big data ?

"Ce qui est vraiment troublant dans les Big data, c’est que nous ne savons pas très bien comment les machines qui exploitent les données "décident". La vraie rupture des Big data n’est pas dans les données, mais dans le fait que certains systèmes relèvent tellement de l’intelligence artificielle que leur "raisonnement" nous échappe. Nous ne savons pas reproduire leur jugement. D’où quelques craintes qui montent sur les décisions que nous prendrons alors et les conséquences qu’elles auront. Cette intelligence va-t’elle nous asservir ? Comment garder le contrôle ?"