Pourquoi les gens quittent Twitter ? - Le blog du Modérateur

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 90%

Une autre raison particulièrement intéressante est l’absence de médias, et notamment d’images. Le micro-blogging à base de liens, et de messages courts, semble donc être intrinsèquement pour une catégorie d’utilisateurs, et pas pour le grand public.

Voir en ligne : Pourquoi les gens quittent Twitter ? - Le blog du Modérateur

Peut être devrait-on se demander pourquoi on va sur Twitter ?

En effet, cet outil est contraignant car il demande réflexion : un espace de 140 caractères, c’est peu selon les objectifs que l’on veut atteindre :)
C’est un outil exigeant car si on veut se faire remarquer, il faut encore réfléchir : à qui je réponds, qui je notifie dans mon tweet (il ou elle en sera informé-e, il ne faut pas se louper), qui je retweet (est-ce de l’information ou un point de vu que je partage) ou encore une provocation.
Avant tout cela, qui je suis/follow ?
En effet, on peut se demander si qui je suis donne à penser qui je suis ... des noeuds au cerveaux, le droit et le gauche !
Revenons à nous moutons ...
Pourquoi on se met à twitter alors ?

En premier, pour ne pas avoir l’air stupide dans les diners puisque tout ou presque semble passer par le petit oiseau bleu :)
Pour cela, il suffit de faire de la veille sur les sujets de conversations préférés de vos ami-es, client-es ... et de le ressortir au moment adéquat entre la poire et le fromage :)
On peut même pousser le vice très loin en le faisant en fil privé pour que personne ne sache ce qui vous intéresse :)

Ensuite, et bien c’est là que tout commence...
On regarde, on lit, on évalue la parole et les idées des autres et puis, on se lance, on tweet !
Au début, cela passe totalement inaperçu et c’est normal et puis on commence à répondre, à associer des personnes qui parlent de la même chose que nous ou qui disent le contraire...

Bref, on se fait une communauté à soi dans celle de twitter et on peut même rencontrer IRL ces personnes avec qui on a finit par partager des amusements, des idées, voire même des valeurs !

Et quand on part son métro (oui, je suis urbaine) pour aller boire un café pour se rencontrer en vrai, et bien, on a l’impression d’aller retrouver un ami !

Et rien que pour cela, pour cette reconnaissance mutuelle professionnelle et humaine, c’est un outil qui vaut la peine qu’on se donne pour le comprendre et l’utiliser.

Alors, ceux et celles qui le quittent peuvent nous expliquer pourquoi mais j’aimerai vraiment qu’on en tienne pas compte :)