Marketing : ils ont quitté Facebook et partagent leur expérience

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 38%

Nous avons fermé notre page Facebook, et absolument rien ne s’est passé. Le ciel ne nous est pas tombé sur la tête, l’enfer n’a pas gelé.

Voir en ligne : Marketing : ils ont quitté Facebook et partagent leur expérience

Tout d’abord, je sais que cela peut surprendre mais cet article fort intéressant ne représente pas, à mes yeux, une quelconque menace pour Facebbook.

Il sonne plutôt comme une alerte pour les directions de la communication qui sous le chant des sirènes et quelque fois la pression des directions s’en remettent aux community manager et à leurs conseils pour valoriser marque et produit sur les réseaux sociaux comme un saint graal.

Il sonne également comme un conseil pour tous ceux et celles qui pensent qu’avoir un compte facebook est totalement indispensable à leur communication auprès de leurs clients ou public.

Comme tous les outils numériques, Facebook a sa place dans le panel des booster d’engagement auprès de communautés identifiées.
Comme les autres il mérite d’être évaluer dans une stratégie et peut avoir une place privilégiée qui mérite d’y allouer un investissement dont le retour sera évaluable dans le temps.

Le numérique nécessite un peu plus que de la visibilité et les communautés un peu plus que de la présence et par conséquent son évaluation nécessite un peu plus que les retours sur le trafic :)

Nécessité et pertinence :)