Logiciels, algorithmes, robots : journalisme sous influence | Meta-media | La révolution de l'information

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 37%

Après la culture, voilà la même analyse pour l’information.
Un article très riche qui dit l’essentiel à un moment et ce que je veux en conserver : les algorhitmes ne peuvent décider de la ligne éditoriale, ils ne peuvent que la nourrir.

En ce moment, on souffre clairement d’une sur-information qui nous demande de réfléchir à la notre, ce que je trouve caucasse et intéressant, aux journalistes de l’imposer à leurs rédactions pour retrouver du sens et du lien avec un nouveau public.

Car le public aussi se forme et il attend donc un nouveau journalisme, celui qui fait le tri, cherche, réfléchit, interpelle, donne son avis et vient accompagner ce qu’on essaye de conserver et d’enseigner à nos enfants : le libre arbitre.

Soyez forts et fortes, ami(e) journalistes, ne lâchez rien, battez vous afin de reconquérir le terrain du libre arbitre humain que la machine ne peut pas acquérir car elle ne revient jamais en arrière, ne sait pas se remettre en question et n’intègre pas dans son raisonnement les ratés et les échecs !

De nouveaux beaux jours vous attendent et nous aussi, encore plus riches de connaissances et donc d’anticipation visionnaire :)

Dans le numérique, il y a la collecte et l’agrégation mais la valorisation et l’optimisation dépendent encore et de plus en plus de notre conscience :)

Voir en ligne : Logiciels, algorithmes, robots : journalisme sous influence | Meta-media | La révolution de l'information

Mais surtout, enfin, à mieux redéfinir leurs nouvelles missions dans ce nouveau monde chaotique et souvent inintelligible. Ici, comme ailleurs, la question est moins de savoir comment améliorer le métier existant avec de nouveaux outils, que de réinventer le journalisme dont a besoin ce nouveau monde.