La formation continue

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 90%

J’ai envie de vous parler de formation continue.
Dans ce domaine, j’ai une petite expérience.
J’en conçois, j’en co-conçois, j’en anime, j’en co-anime.
Je vous ai mis le lien du CFPJ et de la dernière formation certifiante co-conçue avec Dominique REMY (Consultante Transmédia et Brand Content chez OZE & CO) pour vous rendre compte de ce que je fais.
Au sein du CFPJ, je me suis engagée sur tout ce qui touche à la culture numérique depuis quelques années, ce qu’ils appellent le digital :)
J’aime ce que je fais et je crois que je le fais bien.
La conception de ce type de contenu devient complexe car animer 2 jours en Cross Media sous entend que toute la partie Identité de la Marque, Image de marque, positionnement de Marque, stratégie de contenu a été faite et que les participants viennent juste concevoir une stratégie Cross Media.
Evidemment ce n’est que rarement le cas, il faut tout recontextualiser et faire comprendre des concepts et des enjeux qui, le plus souvent, n’ont jamais été abordés.
C’est difficile, tout le monde veut des solutions toutes faites et pense que "digitaliser" sa communication relèverait d’une sorte de magie technologique inhérente à des outils autonomes qu’il suffit de mettre en place :)
Et puis il y a la pression, cette mini paralysie de celui qui a déjà tout essayé et qui vient chercher des solutions rapides auxquelles il n’aurait pas penser ou la mini paralysie de celui ou celle qui se sent nul, dépassé, obsolète mais qui doit absolument faire du "digital".
Bref, c’est compliqué ...
Je crois que la formation continue n’a plus de sens dans cet environnement numérique où il ne suffit pas que le chef comprenne (et ce n’est pas toujours gagné) car il doit co-construire, décloisonner et inclure ses équipes mais plus largement les personnes concernées (et elles sont nombreuses les compétences nécessaires à une stratégie de communication incluant le numérique by design).
Prendre un cas pratique transversal pour ce type de formation ne convient à personne, s’occuper de cas individuel est impossible (on passerait de la formation au conseil ou à minima à l’audit) mais néanmoins obligatoire pour une appropriation des concepts, méthodes et outils.
Comment faire ?
Avec cette expérience, il me semble judicieux de proposer de faire de la formation non pas continue mais en alternance.
Comme les dispositifs où on intègre une société pour y travailler en appliquant ce qu’on apprend à l’école afin de s’approprier les enseignements et de les expérimenter, il faudrait que nous soyons en alternance chez les clients et dans un centre de formation qui les regrouperait tous.
Des formations sur 3 mois ou 6 mois avec 1 jours de théorie en centre de formation et 2 jours de pratiques en situation plus 1 jour de retour d’expérience à nouveau en centre de formation.
Si j’étais vraiment précise, j’ajouterai que le fait de mélanger des personnes d’horizons et de domaines d’activités différents sur les apprentissages théoriques est important mais que l’application pratique doit se faire chez eux en les incluant, en leur faisant co-construire avec nous la façon dont ils vont sensibiliser leurs équipes et leurs partenaires à ce qu’ils ont appris.
Il faut le faire avec nous, en soutient et en conseil pour le regard extérieur et l’accompagnement au changement.
Dans mon monde parfait, je voudrai que l’on puisse regrouper des personnes en formation sur la théorie et envoyer des consultants pour la mise en pratique chez chacun d’entre eux.
Là, je crois que l’on pourrait retrouver un sens à la formation...

Voir en ligne : Le CFPJ