L’urgence de tout repenser, entretien avec Bernard Stiegler - Romaine Lubrique

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 87%

Il évoque également ce qu’il appelle la maladie infantile du bottom-up qui pense naïvement pouvoir se passer du top-down. Il faut que l’inévitable top-down soit produit par le bottom-up et non par les plateformes Google, Facebook, etc.

Voir en ligne : L’urgence de tout repenser, entretien avec Bernard Stiegler - Romaine Lubrique

Stiegler nous livre sa vision du monde d’aujourd’hui et de ce que cela préfigure de celui de demain, selon lui.
Avec l’IRI, les 14 et 15 juin, Transmedia.ready organise un Hackathon sur le thème de l’éducation au centre Pompidou et ceci viendra illustrer ce que peut être du live creative commun avec ses perspectives et ses limites :)
J’y serai, casquette Mme Privacy sous la baguette magique de Karine Halpern (transmedia gourou).

C’est cela, la transformation de la fabrication collective :)

Signée, une intermittente du travail ad vitam eternam et une militante du revenu de base universel