Big Data en Recrutement : quelques études de cas - JDN Management

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 64%

C’est pas faute d’expliquer aux clients que la première communauté de l’organisation quelques soit est l’ensemble de ses parties prenantes, y compris ses salariés et que le Big Data, cela n’existe pas MAIS qu’il existe pleins de possibilités de valoriser et d’optimiser le premier vivier Big Data a portée de main, celui de ses données interne !

Un bon exemple valant mieux qu’un grand discours !!!

CQFD

Voir en ligne : Big Data en Recrutement : quelques études de cas - JDN Management

Le cas de Gate Gourmet
Gate Gourmet, une entreprise de restauration aérienne comptant environ 1 000 employés à l’aéroport de Chicago a pu déceler la raison pour laquelle son taux de fluctuation du personnel atteignait 50 %.
En effet en mettant en corrélation les données : démographiques, géographiques (trafic et transports en commun), les performances de l’employé, ses prestations compensatoires et son lieu d’habitation, l’entreprise a compris qu’il existait bien un lien entre la démission de ses employés et l’éloignement géographique mais également le peu de prestations compensatoires. Ainsi Gate Gourmet a pu adapter sa stratégie de recrutement et ses prestations compensatoires si bien que le taux de fluctuation du personnel a fortement diminué, atteignant 27 %.