Antonio Casilli : peut-on encore aimer Internet ? - Rue89 - L

, par  Laure Isabelle LIGAUDAN , popularité : 90%

Politiquement, Internet n’est donc pas si décevant que ça ?

Ce qui m’insupporte au plus haut degré, c’est l’alarmisme et la panique morale qui s’installent d’un côté ou de l’autre. Chez ceux qui voudraient conserver les vieux équilibres et qui disent qu’Internet, c’est le triomphe de l’anarchie (si seulement c’était vrai...). Et chez ceux qui y voient seulement le triomphe de la surveillance. Ces types d’alarmisme et de clivage manichéen desservent tout progrès politique.

La question principale, c’est de s’interroger sur les éléments valorisants dans l’Internet actuel. A tous les points de vue : politique, culturel et social. Et parfois, on trouve de l’enrichissement, même dans des endroits où on ne l’attendait pas.

Voir en ligne : Antonio Casilli : peut-on encore aimer Internet ?

A lire, juste parsec cet homme dit des choses intéressantes...